Tout le monde veut être meilleur mais, meilleur dans quoi? Vous avez le choix!

Le dépassement de soi est une cause très noble. Personne ne va rien dire là dessus. Par contre, combien le font pour l’instant d’une photo ou simplement s’attirer du prestige? Voulez-vous avoir un « six packs » pour vous dépasser et repousser vos limites ou simplement impressionner les gens une fois votre chandail enlevé?

Faites-vous tout cela en vue d’une compétition ou pour éviter l’intimidation. Peu importe la raison, elle vous appartient. Faites de vos choix, votre priorité et soyez le meilleur.

Nous sommes tous venu au monde avec des qualités et des défauts. N’ayez pas peur d’exploiter vos qualités. Il est facile de blâmer les circonstances de la vie. Tout le monde est né dans des circonstances différentes. Il n’en tient qu’à nous de changer le cours de notre propre histoire.  «Se plaindre aujourd’hui,  à propos d’hier, ne rendra pas demain meilleur »! Soyez le meilleur de vous-même et n’ayez pas peur de dépasser vos limites, le vieil adage; « je suis né pour un petit pain« , n’est vrai que si vous y croyez.

Vous avez le choix!                                                                                                                       

Vous avez le choix de ne rien faire et de vous plaindre de votre vie et d’endurer votre situation actuelle. Vous avez le choix de changer tout ça, comme vous avez le choix de manger ce qui vous tente dans un restaurant. «NE RESTEZ PAS PLANTÉ LÀ, VOUS N’ÊTES PAS UN ARBRE!»

Peu importe la décision que vous prenez, il y aura des embûches, des craintes et des sacrifices. Par contre, les regrets de n’avoir rien fait  seront pires que d’avoir essayé.

Si on s’en tient au niveau physique. Vous avez le choix. Vous avez le choix d’arrêter de vous plaindre et de vous accepter comme vous êtes ou vous avez le choix de faire les efforts qui faut pour améliorer votre sort. Vous avez une condition de santé précaire? Vous avez le choix de tenter de l’améliorer  (si possible) ou de rester comme vous êtes!

Une chose est claire, nous allons tous terminer au même endroit à la fin du parcours. En attendant, personne ne peut prédire quel est la distance à parcourir avant la fin. Donc en conclusion, si on vous offre de marcher nu pied dans un chemin de gravelle ou un chemin lisse, lequel choisirez-vous?

Bonne réflexion!

Luc Plante (n.d.)