Reconnaître la provenance de vos douleurs musculaires!

Les 3 principales sources de douleurs musculaires sont :

  1. Douleurs ressenties pendant ou immédiatement après l’exercice
  2. Douleur à retardement
  3. Douleur via crampes musculaires

Débutons par les douleurs ressenties pendant l’entraînement ou immédiatement après. Les mouvements excentriques entraînent souvent des lésions musculaires caractérisés par des altérations des tissus musculaires. La durée du rétablissement après une lésion musculaire induite par l’exercice dépend de l’intensité, la duré, l’angle et les groupes musculaires utilisés pendant la séance.

L’inflammation est considérée comme préjudice à la récupération après l’exercice. Les réactions inflammatoires font partie de la réparation et de la régénération musculaire. Donc dans le cas ou il y à blessure et que vous avez à passer des prises de sang, il sera normal que le taux de créatine kinase sera en pleine croissance.

Dans le cas des douleurs à retardement, elles se développent 24 à 48 heures après un exercice intense. On perçoit souvent ce phénomène à la suite d’efforts en endurance comme dans le cas d’un marathon par exemple. La douleur s’accompagne par une perte de force et d’une amplitude de mouvement réduite.

Les crampes musculaires pour leur part sont des contractions soudaines et intenses provoquées par l’hyperexcitabilité des neurones. Les crampes pendant l’exercice sont généralement reliées par un *débalancement des électrolytes ou carrément un manque souvent induit par la transpiration.

*Un déséquilibre électrolyte peut provoquer des crampes musculaires par une transpiration intense dans un lieu d’extrême chaleur.

En conclusion, l’inflammation causé par vos entraînements n’est pas un ennemis en soit.

Luc Plante (n.d.)