Pourquoi ne pas couper l’eau!

J’ai décidé d’introduire une dernière partie au volet supplément pré-concours et comment vous devriez manipuler l’eau.

D’un point de vue extrêmement santé, couper l’eau n’est vraiment pas une solution qui tient la route, pour enlever le surplus d’eau sous-cutané non plus. Alors au risque de me répéter, NE JOUER PAS À DIEU!

À 10 jours d’une compétition vous pouvez augmenter de 1 fois ½ votre consommation d’eau habituelle. Donc, si vous êtes à 3 litres d’eau, augmentez à 4.5 voire 5 litres pour les 5 premiers jours. Certains « GURU » vous dirons: «Monte ça à 8 ou même 10 litres/par jour»! C’est ce que j’appel être téméraire et jouer à la roulette russe avec votre préparation inutilement.

Donc la 6e journée, revenez à votre 3 litres, puis 1 fois ½ en moins les jours suivant soit, 2 litres. Tout en augmentant vos glucides petits à petits, surveillez les changements physiques qui se produiront très rapidement parfois même d’heure en heure.

Petit conseil rapide :

Surtout ces 10 jours (voir même en tout temps), pour mettre toutes les chances de votre côté, évitez les édulcorant de type « cristal léger » et/ou « myo ». Pourquoi? Surtout si vous êtes en restriction calorique ou si vous avez fait l’erreur d’être hypo-calorique, ces succédanés enverront un signal à votre corps de produire de l’insuline. Il ne fera pas la distinction entre cela et du vrai sucre, produira donc de l’insuline inutilement, ce qui provoquera une soudaine rétention d’eau imprévue.

Même le jour de la compétition, vous ne devriez pas avoir peur de boire une certaine quantité d’eau.

Pour favoriser la congestion musculaire, 1 à 2 heures avant le concours, évitez le café et prenez un supplément d’arginine, citruline et/ou agmatine pour optimiser l’effet de pompe. Voici le lien de l’article pour plus de détails.

https://nutritionsport.com/larginine/

Pour tout vos suppléments ainsi pour d’excellents conseils, passez voir les pros dans un Nutrition Sports Fitness.

Luc Plante (n.d.)