L’exercice physique bon pour le moral

Chez les adeptes de l’activité physique énergique comme les joggeurs, le fait suivant est bien connu : au bout de 15 à 30 minutes d’effort soutenu, l’esprit atteint un état légèrement euphorique où les pensées sont spontanément positives et même créatives.

Le phénomène est attribuable à des hormones appelées endorphines qui sont libérées dans l’organisme pendant l’effort. L’effet des endorphines,  ne s’émousse pas avec le temps. Plus le mécanisme naturel du plaisir est stimulé [de cette façon], plus il semble devenir sensible. Et les gens qui font régulièrement de l’exercice tirent plus de plaisir des petites choses de la vie : de leur famille, de leur chat, des repas, de leurs lectures, du sourire d’un passant dans la rue.

Des recherches démontrent que l’exercice physique peut être aussi efficace, sinon plus, que les médicaments pour soigner la dépression. Le dosage de l’activité a son importance – tant dans l’intensité, la durée que la fréquence –, trop n’étant pas mieux que pas assez. Le consensus chez les chercheurs semble être que 20 minutes à intensité moyenne, trois fois par semaine, suffisent pour obtenir un effet sur la partie du cerveau qui module l’humeur.

Alors passons à l’action !

Références : passeportsanté,net