Les antioxydants dans la nutrition des athlètes, pourquoi?

Tout d’abord, il faut savoir que le rôle des antioxydants est de protéger les cellules contre le vieillissement aussi utilisé depuis fort longtemps pour protéger le coeur et les vaisseaux sanguins contre le stress oxydatif (radicaux libres). Aide les mitochondries pendant la production d’énergie.

Le but premier des antioxydants chez un athlète est de réduire le stress oxydatif subit lors des entraînements. Un stress oxydatif peut entraîner une réponse inflammatoire du système immunitaire pour protéger les tissus. Bien que le stress oxydatif puisse entraîner une réponse inflammatoire, il est également possible que les radicaux libres jouent un rôle physiologique important dans les adaptations de l’entraînement. Donc, il serait important d’atteindre un équilibre entre les pro-oxydants et les antioxydants. Cependant, ceci est une tâche ardue à réaliser.

Dans le corps, les antioxydants sont généralement classés comme endogènes ou exogènes. Les principaux antioxydants endogènes comprennent les enzymes superoxyde dismutase, catalase et glutathion peroxydase et le glutathion. Les antioxydants exogènes proviennent du régime alimentaire et comprennent notamment la vitamine E, la vitamine C, la coenzyme Q10 et les caroténoïdes. Ces substances exercent leurs effets de différentes manières biologiques: certaines en convertissant les radicaux libres en substances moins réactives, d’autres en se liant aux protéines pour minimiser leur disponibilité et en agissant comme « blockeur » de radicaux libre.

De nombreuses études démontrent qu’une supplémentation en antioxydant  s’avère peu efficace sauf peut-être dans le cas de la quercétine et même encore. Les preuves chez les athlètes ne sont pas concluantes. Cependant, chez les personnes asthmatiques, il est apparu que les aliments entiers ou les suppléments contenant plus d’un antioxydant pourraient être plus efficaces pour augmenter la capacité anti-oxydante. Une supplémentation multi-nutriments pourrait constituer un choix plus sûr par rapport à de très fortes doses d’antioxydants individuels, ou de nutriments augmentant la défense anti-oxydante, avec moins de risques de dommages potentiels.

Point de vue alimentaire: Une structure alimentaire riche en fruits, légumes, légumineuses, céréales complètes, poisson, fruits à coque, bref équilibrée, semble une des meilleures options pour protéger contre le stress oxydatifs dans la population en général ainsi que chez les sportifs.

Si vous désirez augmenter vos performances, consulter un entraîneur et/ou naturopathe renommé pour vous guider.

Luc Plante (n.d.)