L’entraînement en antagoniste

Vous voulez gagner du temps et de la masse musculaire, essayez de travailler de façon antagoniste. Tout le monde qui s’entraîne ou presque mais du moins les puriste de musculation connaissent tous Arnold. Sinon, il serait grand temps de faire vos devoirs. Arnold travaillait beaucoup de cette manière dans les années `60 et `70. Puis pour ceux qui ont lu l’encyclopédie «Modern bodybuilding» d’Arnold vont comprendre.

Les avantages d’entraîner les côtés opposés :

  • Permettent de travailler suffisamment ces 2 côtés pour obtenir un meilleur équilibre musculaire.
  • Augmentation de la force musculaire.
  • Beaucoup moins long que les entraînements conventionnels donc ceci vous donne une excuse de moins pour ne pas vous rendre à la salle.

Il y à plusieurs façon d’effectuer ce type d’entraînement. Arnold lui le faisait en «superset» c’est-à-dire 2 exercices un à la suite de l’autre avec un temps de repos seulement après le 2e exercice. Mais vous pouvez aussi le faire comme un  entraînement conventionnel. Exemple :

1 série de  10 répétitions au «bench press» 45 secondes de repos ensuite une série de 10 reps «barbell row» 45 secondes de repos et ainsi de suite.

Je vous le concède ça fait moins «Fancy» que de rester assis sur le même banc et oui ça demande qu’il n’y est pas trop de monde au gym car vous utilisez plusieurs appareils.

La disposition des muscles se combine de cette manière :

  • Poitrine/Dos (épaisseur)
  • Quads/ishios/ mollets
  • Épaules/dos (largeur)
  • Biceps/triceps*

*Qui n’aime pas faire des bras?

Comme j’ai mentionné plus haut un des principaux avantages d’un entraînement de la sorte, est que vous êtes sorti de la salle en moins d’une heure avec en prime une congestion infernale!

Bref, si vous êtes restreints dans le temps. Parlez de ce genre d’entraînement avec votre entraîneur.

Bon training!

Luc Plante (n.d.)