Eau en bouteille, filtrĂ©e ou du robinet? đŸ€”

Le prĂ©sent article n’est pas pour expliquer la quantitĂ© d’eau que nous devons boire, car c’était le sujet du premier article que j’ai Ă©crit sur le blog du Nutrition Sports Fitness.

Est-ce que l’eau en bouteille est supĂ©rieure Ă  celle du robinet? Pour la plupart des rĂ©gions, la rĂ©ponse est non. Dans les 2 cas, les mĂȘmes tests sont effectuĂ©s pour obtenir environ le mĂȘme nombre de minĂ©raux. Par contre, dans un cas comme dans l’autre, la quantitĂ© de minĂ©raux par litre d’eau peut ĂȘtre variable.

Je veux plutĂŽt dĂ©montrer la diffĂ©rence entre les sortes d’eau. La diffĂ©rence n’est pas toujours Ă©norme mais


Les plastifiants (additifs utilisĂ©s pour confĂ©rer souplesse et propriĂ©tĂ©s de manipulation Ă  plusieurs types de plastiques et de perturbateurs endocriniens (produits chimiques qui interfĂšrent avec le fonctionnement du systĂšme endocrinien) sont les principaux composĂ©s impliquĂ©s dans des effets nĂ©fastes sur la santĂ© humaine.

Aux niveaux de polluants, les ƓstrogĂšnes ont Ă©tĂ© associĂ©s au cancer du sein chez les femmes et au cancer de la prostate chez les hommes. Les ƓstrogĂšnes perturbent Ă©galement la physiologie des poissons et peuvent affecter le dĂ©veloppement de la reproduction chez les animaux domestiques et sauvages. Donc, avant de continuer Ă  utiliser des bouteilles de plastique Ă  outrance, il vaudrait mieux y penser!

Il y a 40 ans, peu de gens s’interrogeaient sur la qualitĂ© de l’eau du robinet. Nous avons Ă©tĂ© avertis de boire de l’eau du robinet Ă  certains endroits lors de courtes visites, car l’estomac sensible prendrait du temps Ă  s’adapter Ă  la culture bactĂ©rienne locale, mais c’était TOUT. Depuis, la santĂ© suscitant un intĂ©rĂȘt croissant, de nouvelles recherches sur les contaminants de l’eau (nitrates, plomb, produits de dĂ©sinfection et microplastiques) ont tout changĂ©s.

Les gens ont raison de s’inquiĂ©ter et il est bon de prendre conscience du fait que nous consommons quotidiennement 2 Ă  3 litres de liquide. Ce qui n’est pas bon, c’est que trop de gens ont abandonnĂ© l’eau du robinet pour des bouteilles d’eau en raison de ces prĂ©occupations.

En rĂ©alitĂ©, les technologies de rĂ©gulation et de traitement de l’eau se sont considĂ©rablement amĂ©liorĂ©es au cours de cette pĂ©riode et la qualitĂ© de l’eau du robinet est trĂšs probablement meilleure aujourd’hui. Parmi les amĂ©liorations rĂ©centes, citons la rĂ©glementation, le filtrage et la surveillance rigoureux de l’arsenic par exemple.

Il serait bon de mentionner quelques inquiĂ©tudes des gens face l’eau du robinet.

  • Le plomb dans l’eau, mĂ©dicaments et autres


En 2016, le Journal de l’American Water Works Association a publiĂ© une enquĂȘte nationale sur la frĂ©quence des lignes de service principales, on y a effectivement constatĂ© la prĂ©sence de plomb dans l’eau. Donc est-ce nocif pour la santĂ© Ă©videmment. De plus des traces de certains mĂ©dicaments y sont trouvĂ©s.

MalgrĂ© toutes ces trouvailles, on note que l’eau du robinet est encore potable puisque les traces sont minces. Mais faut ĂȘtre conscient qu’ils y sont!

Eau en bouteille, de son cÎté, demeure la solution?

Non, pas tout Ă  fait! Pourquoi? DiffĂ©rentes analyses ont Ă©tĂ© effectuĂ©s afin de dĂ©terminer la puretĂ© de chacune des compagnies. C’est sans surprise qu’ils en sont venu Ă  la conclusion que toute les compagnies d’eau en bouteille sont diffĂ©rentes et pour la plupart, pauvre en ce qui attrait Ă  notre santĂ©. Et ce, sans compter les micro-plastiques que l’on trouve dans l’eau.

Donc le verdict entre les 2?

Malheureusement, ni un ni l’autre. Par contre, si vous avez un choix Ă  faire, prenez l’eau du robinet. Du moins, pour la conscience Ă©cologique!

Alors que faire pour boire de l’eau «propre»?

L’utilisation de filtre Ă  eau demeure l’option la plus saine jusqu’à prĂ©sent. Le choix des filtres aura tout de mĂȘme une importance sur la puretĂ© de votre eau.  Vous pouvez aussi faire bouillir votre eau mais Ă  la bonne vielle bouilloir au poĂȘle pour ne pas que votre eau touche aux Ă©lĂ©ments chauffants.

Allons-nous nous en sortir? La question se pose!

Luc Plante (n.d.)